Depuis cinq ans, le Collectif Roosevelt agit grâce à un réseau de groupes locaux et d'actions citoyennes financées uniquement par vos dons. Aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien pour continuer à mener nos combats. Si chaque personne qui visite ce site donne 10 euros, notre levée de fonds sera bouclée en moins d'une semaine. En cette rentrée sociale, devenez acteur du changement, soutenez les actions du Collectif Roosevelt !

Vous pouvez également envoyer un chèque adressé au Collectif Roosevelt, au 16 rue Dugommier, 75012, Paris.
Faire un don

8 – Créer une vraie Taxe sur les Transactions Financières

pdf

Si une telle taxe avait été créée en 2008, même à un taux très faible, elle aurait déjà rapporté entre 250 et 600 milliards. La crise grecque aurait pu être réglée très vite, sans demander d’efforts aux peuples d’Europe. Qu’attendons-nous pour créer enfin cette taxe et rassurer le peuple allemand comme les autres peuples d’Europe en leur disant que c’est la dernière fois qu’on leur a demandé un effort injuste ?

Dorénavant, ce sont les marchés financiers qui seront mis à contribution pour abonder le Fonds européen de Stabilité.

Si Londres s’oppose à la création d’une taxe sur les transactions, il faut sans agressivité “mettre les points sur les i” et avoir le courage de déclencher une crise clarificatrice :

  1. Les émeutes de l’été 2010 ont montré que le peuple anglais n’en peut plus des politiques d’austérité.
  2. La dette privée du Royaume-Uni dépasse les 230 % du PIB 1 contre 130 % en France. Et si l’on intègre la dette publique et surtout l’immense dette du secteur financier, la dette totale de la Grande-Bretagne dépasse les 900 % du PIB 2. C’est dire l’extrême fragilité du “modèle anglais”. Dans 2 mois ou dans 2 ans, les Anglais viendront supplier l’Europe de les aider pour sauver leurs banques. Il faut leur mettre le marché sur la table et leur dire que c’est aujourd’hui qu’ils décident si, Oui ou Non, ils sont dans le même bateau que les autres peuples d’Europe.

Ils ne pourront pas nous supplier d’être solidaires demain s’ils refusent d’être solidaires aujourd’hui. Si les Anglais comprennent que, de fait, nous avons tous intérêt à être solidaires, nous pouvons mettre en place très vite une taxe Tobin à un taux assez élevé. Sinon, nous pouvons le faire au niveau de la zone euro, avec un taux plus faible.

La mise en place d’une Taxe sur les transactions financières est tout à fait réaliste au niveau de la seule Zone Euro (même M. Barroso l’admet aujourd’hui) mais elle serait plus efficace et aurait un rendement nettement plus élevé si elle était mise en place simultanément dans l’ensemble de l’Europe ou dans l’ensemble des places financières mondiales. Comme tous nos États ont besoin de dégager des ressources nouvelles 3, tous les dirigeants du G 20 devraient mettre en œuvre cette taxe sur les transactions financières sans tarder.

JE REJOINS LE MOUVEMENT

et je soutiens les 15 réformes qui vont changer la donne

 →  SIGNER LE MANIFESTE  ←

 

1 Dette des ménages et dette des entreprises hors secteur financier.

2 Source Morgan Stanley Décembre 2011

3 « La Chine voit son économie ralentir et fait face à un grand nombre de mouvements sociaux » annonce Le Monde du 6 décembre 2011. Aucun pays n’est épargné par le retour de la crise. Aucun pays ne peut dire qu’il n’a pas besoin de ressources supplémentaires. C’est le seul intérêt de la période : nous sommes tous embarqués dans la même crise.

pdf

suite : 9 – Lutter contre les délocalisations

PLAN DU SITE