«

»

Un grand succès pour la première conférence du Groupe Local Rouen !

Mardi 7 mars, alors que sortait la pétition “Stop au chômage, partageons le travail”, 63 personnes se sont déplacées à Rouen pour participer au débat organisé par le nouveau groupe local  “Normandie” du collectif Roosevelt !
Le sujet portait sur l’influence de la réduction du temps de travail dans la baisse du chômage de masse.  Au fil des différentes interventions, on a pu constater que l’ensemble des participants semblait unanime sur le fait qu’ il se traversait au sein de notre société, deux courants de pensée plaçant l’homme sur deux postures distinctes. La première, celle qui consiste à une adaptation forcée autour des besoins économiques dépendants de la croissance et de la création de richesses sans se soucier des conséquences : L’homme en dépendance. La seconde, une société innovante, génératrice et créatrice de nouveaux modèles économiques non indexés sur la croissance et inspirant de nouveaux type d’emplois et d’organisation du travail.
 g
Dans ce dernier modèle, il est indéniable que la réduction du temps de travail serait l’une des solutions pour réduire le chômage de masse. Il reste à en déterminer la proportion de son influence. Si parmi les intervenants, certains étaient convaincus de l’impact fort du partage du temps de travail sur le chômage, d’autres  prônaient l’idée que la RTT ne serait qu’une mesure parmi d’autres pour endiguer le chômage.
 f
En attendant, quid de cette masse de demandeurs d’emplois que le système actuel rejette sans pitié parce qu’il n’entre pas dans le diktat de ceux qui dirigent et qui font l’économie ? De ce dernier constat, une certitude: Le chemin sera long car l’implication de l’ensemble des forces vives de nos territoires au sein du débat est un défi indispensable qui doit être relevé si nous voulons qu’une solution durable surgisse de terre pour changer les choses.
 f
Il reste que la salle était unanime : C’est bien un changement de paradigme de l’économie qui nous permettra de trouver des solutions réfléchies et efficaces.
Frédéric Quillet,
référent du Groupe Local Rouen