Le Collectif Roosevelt est entré depuis quelques semaines dans une phase de transformation dont les grandes lignes sont décrites dans la lettre que vous retrouverez sous ce lien http://r.info.collectif-roosevelt.fr/4h7a0j8ghdyfl.html

Pour rester informé des activités du collectif Roosevelt au sein de ses groupes thématiques et de ses groupes locaux vous pouvez vous inscrire via le lien https://framaforms.org/comment-voulez-vous-continuer-de-suivre-nos-actions-de-les-soutenir-et-dy-participer-1527779219
 
Au plaisir de vous y retrouver prochainement
Rester informé

Interpellation des député-e-s sur l’expérimentation de nouveaux modes de travail

Ce mercredi 20 septembre, le Collectif Roosevelt est allé déposer du courrier dans les boîtes aux lettres de l’Assemblée Nationale. Dans les 577 enveloppes, une lettre avec un message très simple à destination de nos député-e-s.

Nous estimons que la nouvelle Loi Travail est dangereuse et ne permettra pas de résoudre le problème du chômage en France. Nous souhaitons, de notre côté, pouvoir expérimenter une nouvelle politique de partage du temps de travail qui s’inspirerait de la loi de Robien du 11 juin 1996. Seriez-vous d’accord pour soutenir cette démarche d’expérimentation et offrir un cadre légal aux entreprises volontaires ?

Retrouver l’intégralité du courrier adressé aux députés.

Deux choix s’offrent aux député-e-s : prendre position en affirmant leur soutien à cette démarche d’expérimentation ou refuser de soutenir l’initiative. Une troisième option serait de ne pas répondre et de feindre l’ignorance de ce courrier, mais nous saurons dans ce cas à quoi nous devons nous en tenir.

A partir des réponses que nous récolterons, nous pourrons engager la deuxième étape de cette interpellation des député-e-s en invitant les citoyen-ne-s à solliciter leurs élu-e-s et à prendre rendez-vous avec eux afin d’aborder plus en détail la question du temps de travail.

PLAN DU SITE