Notre activité est intégralement financée par vos dons et vos adhésions.
Aujourd'hui, plus que jamais, le Collectif Roosevelt a besoin de vous !


Vous pouvez également envoyer un chèque adressé au Collectif Roosevelt, au 16 rue Dugommier, 75012, Paris.
Faire un don

L’université du Bien Commun et le Collectif Roosevelt

Le bien commun, les bien communs, les communs… ces notions ré-émergent fortement dans les débats citoyens.

Des universités du bien commun existent actuellement en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas, en Argentine, qui entendent promouvoir et défendre les biens communs matériels et immatériels, pour que les femmes et les hommes retrouvent une identité empreinte d’humanité, dans le respect de l’autre et du vivant, et qu’ils ne subissent pas la déshumanisation ou l’acculturation par le fait même d’être dépossédés de ces biens communs.

Sollicités par l’association Science Technologie Art Recherche (STAR, éditrice de la revue « Les périphériques vous parlent ») pour participer à la création d’une Université du bien commun à Paris, nous avons reconnu à travers ses principes fondateurs, sa philosophie et sa dynamique les valeurs et la démarche du Collectif Roosevelt :

« L’Université n’a pas de professeur attitré permanent, de chaire, mais est accueillie dans des lieux, portée par des structures, des individus, des collectifs qui co-opèrent dans la logique de la production de connaissances, de la transmission de savoirs et d’expériences « socialement » fondatrices et indispensables à des modèles de société équitables et solidaires.»

L’Université permet la convergence des acteurs travaillant sur les biens communs, la formation des publics peu avertis sur les réalités que recouvrent les biens communs, la production de nouvelles connaissances à partir des travaux mêmes de l’université : délibérations, débats, recherches, témoignages d’expériences…

La participation du Collectif Roosevelt à l’Université du bien commun nous semble s’inscrire naturellement dans sa vocation à proposer de nouveaux modèles économiques, impliquant un changement de regard sur la société, une approche bienveillante de l’humain, une conscience aiguë des responsabilités humaines quant à l’avenir de la planète.

Les groupes parisiens étaient présents lors de la première session* du cycle d’ouverture de l’Université du bien commun à Paris « Biens communs – histoire, actualités et perspectives », le 14 octobre, qui a attiré un public nombreux, varié et attentif

La seconde session, consacrée à un bien commun universel bien connu de tous : l’eau, se déroulera le 11 novembre, de 14 h 30 à 18 h 30 au 100ECS, 100, rue de Charenton, dans le 12e arrondissement.

Nous vous invitons à y venir nombreux, avec vos idées, vos questions, vos suggestions.

Retrouvez le programme du cycle d’ouverture de l’UBC sur leur site internet.

 

Annie Flexer (GL Paris-Belleville) 4 novembre 2017

 

* Un album photo de cette 1e session a été publié sur la page FB de l’UBC :  https://www.facebook.com/Universit%C3%A9-du-bien-commun-2187371374822819/ . Deux émissions radio d’une heure vont être produites par Les périphériques vous parlent et la radio Fréquence Paris Plurielle à partir de l’enregistrement des interventions et débats.

PLAN DU SITE