Le Collectif Roosevelt est entré depuis quelques semaines dans une phase de transformation dont les grandes lignes sont décrites dans la lettre que vous retrouverez sous ce lien http://r.info.collectif-roosevelt.fr/4h7a0j8ghdyfl.html

Pour rester informé des activités du collectif Roosevelt au sein de ses groupes thématiques et de ses groupes locaux vous pouvez vous inscrire via le lien https://framaforms.org/comment-voulez-vous-continuer-de-suivre-nos-actions-de-les-soutenir-et-dy-participer-1527779219
 
Au plaisir de vous y retrouver prochainement
Rester informé

« L’âge des Low Tech », Philippe Bihouix, 2014.

 

Philippe Bihouix, centralien, spécialiste des métaux et auteur de “Quel avenir pour les métaux ?” paru en 2010, nous donne dans son plus récent livreL’âge des Low Tech, de bonnes idées pour aborder la transition énergétique, et nous débarrasser du concept de la technologie toute puissante, capable par ses innovations de résoudre les différents problèmes engendrés par nos gaspillages.

Cet ouvrage est un livre passionnant et tonifiant, à la portée de toutes les personnes qui se posent des questions sur la finitude des ressources locales planétaires. Avec réalisme et sans catastrophisme souvent avec humour il donne une meilleure vision de cette économie mondialisée qui ne prend pas en compte les limites de notre planète. L’évolution de nos comportements et de notre consommation est analysé sereinement et rend désirable un vrai programme de réorientations de nos différentes activités humaines.

Les connaissances techniques de Philippe Bihouix lui permettent de mettre à mal les vraies fausses bonnes idées que sont l’économie circulaire et sa solution du recyclage à l’infini de nos déchets ainsi que la croissance verte, censée nous faire parvenir à une nouvelle prospérité et nous sortir de l’impasse dans laquelle nous sommes. Avant de trier nos déchets, il nous conseille de trier nos achats, et de revenir comme l’indique le titre de son livre à plus de simplicité technologique et de sobriété de mode de vie.

Nous avons tous de bonnes raisons de lire ce livre, car il nous suggère de solides pistes afin de bâtir une société plus soutenable et humaine à laquelle nous aspirons tous. Arrêtons de faire l’autruche !

 

Michel Chenebeau

PLAN DU SITE